lundi 20 juillet 2015

Hyakunin isshu, poème n° 31 : 朝ぼらけ





Voici un poème hivernal de 坂上是則(Sakanoue no Korenori), qui a vu huit de ses poèmes sélectionnés dans l'anthologie de référence qu'est le Kokinshû.


朝ぼらけ
有明の月と
見るまでに
吉野の里に
降れる白雪

(あさぼらけ ありあけのつきと みるまでに よしののさとに ふれるしらゆき)



朝ぼらけ : aurore. Désigne le moment où le soleil commence à se lever, jusqu'au matin. Ce terme est employé de préférence pour les matins d'hiver ou d'automne ;
有明の月と : l'expression 有明の月 était déjà présente dans les poèmes 30 et 21 ; Elle désigne une lune (月), apparaissant tardivement dans la nuit et de ce fait toujours présente à l'aurore (有明), lorsque le soleil commence à se lever ;
見る : 見る (rentai-kei) a normalement le sens de voir, mais la présence de la particule と au vers précédent indique qu'il s'agit ici de "estimer que", "penser que" ;
までに : a ici le sens de ほど, au point que ;
吉野の里に : に indique le lieu, 吉野 est un nom de lieu et 里 signifie village. Yoshino se situe dans la préfecture de Nara et c'est aujourd'hui un lieu très prisé pour ses cerisiers en fleurs. Néanmoins, cette association de Yoshino aux sakura date du milieu de l'époque Heian. Il n'en est pas question dans les 54 poèmes qui mentionnent ce lieu dans le vénérable Man'yôshû. Yoshino est avant tout un lieu sacré, lié à l'histoire impériale, qui dans un premier temps, semble plutôt associé à l'hiver et à la neige, comme c'est le cas ici.
降れる : 降れる associe 降れ, izenkei-kei de 降る (tomber) + る、renyou-kei de l'auxiliaire verbal り, qui indique une action continue. C'est donc l'équivalent de 降っている, tomber continuellement (et s'accumuler puisqu'il s'agit de neige) ;
白雪 : 白, blanc, 雪, la neige.

Au petit matin, la lueur de la neige immaculée est telle que le poète prétend l'avoir prise pour la lueur d'une lune tardive. Comme d'habitude, ce qui est facile à comprendre n'est pas évident à traduire :

Au lever du jour
j'ai cru voir la lueur de
la lune de l'aube
si blanche est la neige qui tombe
au village de Yoshino
Index en romaji : asaborake ariake no tsuki to miru made ni yoshino no sato ni fureru shira-yuki

Aucun commentaire: