mercredi 8 mars 2017

Hyakunin isshu, poème n° 69 : 嵐吹く


Voici un poème automnal de 能因法師 (Nôin Hôshi), c'est-à-dire du "maître de la Loi" Nôin, puisque tel est le sens de 法師, où 法 désigne la loi bouddhique. Nôin est donc un moine poète et voyageur, comme le sera après lui l'illustre Saigyô (poème n° 86). Ce poème a été composé dans le cadre d'un concours.

嵐吹く
三室の山の
もみぢ葉は
竜田の川の
錦なりけり

あらしふく みむろのやまの もみじばは たつたのかわの にしきなりけり

嵐吹く : 嵐, la tempête, 吹く (rentai-kei), souffler : il s'agit du vent violent soufflant de la montagne ;
三室の山の : 三室の山, nom d'une montagne de la préfecture de Nara, célèbre pour la beauté de ses feuillages automnaux, comme la Tatsuta-gawa du 4e vers ; の marque le complément de nom ;
もみぢ葉は : もみぢ, ou もみじ ou encore 紅葉, ce sont les feuilles d'automne, notamment les feuilles d'érable qui deviennent écarlates en cette saison ; 葉, c'est la feuille ;
竜田の川の : nous avons déjà rencontré la 竜田の川 dans le poème 17. Il s'agit d'une rivière de la préfecture de Nara, particulièrement appréciée à l’automne parce que les feuilles d’érable rougissantes tombent dans l’eau et semble la teinter de rouge ;
錦なりけり : 錦, c'est le brocart ou tout autre riche tissu auquel on compare le tapis de feuilles tombées dans l'eau. Une image similaire à celle du poème n° 24 ; なり est l'équivalent de である、けり marque l'exclamation, la surprise admirative.

Pour la première fois, j'ai pu analyser un poème et le traduire sans dictionnaire ni référence aucune, à l'exception du nom 三室 (j'ai tout de même opéré a posteriori quelques vérifications au cas où un sens subliminal m'aurait échappé). En effet, le poème de Nôin reprend des éléments déjà évoqués dans les poèmes précédents, le poème ne contient pas de jeux de mots compliqués, son sens est direct. C'est d'ailleurs pour ces raisons qu'on l'a loué : il évoque habilement des poèmes anciens et des images qui sont l'âme du Japon !

Les feuilles d'automne
des monts Mimuro au souffle
des vents furieux
sur la rivière Tatsuta
tissent un brocart écarlate

Index en romaji : arashi fuku mimuro no yama no mimiji-ba ha tatsuta no kawa no nishiki narikeri

Aucun commentaire: