mercredi 31 janvier 2018

KanjiMix : 港 et 選, 表, 麦 et 素

Comme je l'ai expliqué dans des pages désormais fort anciennes, la base pour retenir des kanji, c'est de les décomposer en éléments faisant sens - quand c'est possible - et de réunir ces éléments dans sa mémoire par une phrase, une image mentale, etc, en rapport ou non avec l'étymologie, selon que cette dernière est opérationnelle ou pas. Et lorsque on confond deux kanji, la solution est de les confronter l'un à l'autre pour affiner ce travail d'analyse et comprendre la source de la confusion. C'est à cet exercice que je vais de nouveau me livrer aujourd'hui.

港 et 選


(port、みなと、コウ) et (choisir、えら(ぶ)、セン) ont des clés différentes mais ont tout deux des radicaux composés des éléments (ensemble) et (soi). Si en lecture les clés suffisent à ne pas se tromper, en production écrite, les deux radicaux sont susceptibles d'être intervertis.

, le port, est composé de la clé (eau) et du radical qui signifie rue, quartier. On peut donc retenir que le port, c'est un ensemble de rues au bord de l'eau, ces rues regroupant () des gens avec un gros ego ().

, choisir, est composé de la clé (chemin) et du radical (sud-est). Il faut choisir le chemin du sud-est. Et le sud-est, c'est là où deux ego () se rejoignent ().

表・麦・素


La partie haute de ces trois kanji est fâcheusement similaire bien qu'ils aient des étymologies fort différentes. (face, surface, exprimer, montrer, ヒョウ、あらわ(す)、おもて) est normalement composé de poils (, en haut)et de vêtement (, en bas), évoquant à l'origine un vêtement en peau de bête (la "surface" que l'on "montre" quand on est habillé).

Mais on ne retrouve nulle histoire de poils dans (バク、むぎ、blé) - où il n'est question que d'épis de blé () foulés aux pieds () - ni dans (ス、ソ、simple, élémentaire)où l'on ne trouve que du fil ()auquel on fait subir divers traitements (selon les dictionnaires, teinture, séparation des fils un à un), la partie haute restant dans tous les cas assez mal expliquée.

Les simplifications graphiques ont abouti pour la partie supérieure à une uniformité dépourvue de sens et source de confusion. Au final, cela ressemble surtout à un (vie, naissance...) dépourvu de trait initial, élément que l'on retrouve dans de nombreux autres kanji (、par exemple). C'est donc surtout sur la partie inférieure de ces trois kanji qu'il faut compter pour les distinguer :

  • avec ,  vêtement, c'est ce que la (sur)face que l'on montre ;
  • avec , jambes, c'est le blé que l'on foule aux pieds pour en extraire les grains ;
  • avec , le fil, c'est l'idée de quelque chose d'élémentaire, simple comme un fil qui n'a encore été ni teint ni tissé.
***

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui ! またね。

Aucun commentaire: