lundi 14 juillet 2014

Hyakunin Isshu, poème n°13 : 筑波嶺の

Aujourd'hui, 13e poème du Hyakunin Isshu, rattaché au thème de l'amour. Son auteur est 陽成院(ようぜいいん), 57e empereur du Japon. Le poème a été envoyé à la princesse impériale qui allait devenir sa femme.

筑波嶺の
峰より落つる
みなの川
恋ぞ積もりて
淵となりぬる


(つくばねの みねよりおつる みなのがわ こひぞつもりて ふちとなりぬる)

Explications :
筑波嶺 : le sommet (嶺) du Mont Tsukuba (筑波), qui se trouve dans la préfecture d'Ibaraki. Celui présente la spécificité d'être divisé en deux pics: à l'est le pic est réputé avoir une forme masculine (男), et à l'ouest une forme féminine (女). En des temps reculés, des jeunes hommes et des jeunes femmes s'y rassemblaient annuellement pour chanter et danser.

峰より : 峰, c'est le pic, より a ici le même sens de から et indique la provenance.

落つる : tomber (rentai-kai de 落つ, équivalent de 落ちる en langue classique)

みなの川 : il s'agit de la rivière qui coule du Mont Tsukuba. En raison de la nature masculine/féminine prêtée aux deux pics, on l'écrit aussi 男女の川. Cette rivière est donc le symbole des relations entre hommes et femmes.

恋ぞ : 恋, c'est l'amour ; ぞ est une particule emphatique.

積もりて : équivalent de 積もり積もって, s'accumuler de plus en plus.

淵 : ce jinmeiyou désigne un endroit où l'eau s'accumule et devient profonde, une sorte de piscine naturelle.

となりぬる : なり est la forme suspensive de なる, devenir, précédée de と (on trouve plus fréquemment に, mais と est assez courant dans la langue écrite, même contemporaine). ぬる est suffixe mêlant admiration et exclamation, qui répond à ぞ.

Je vous propose la traduction suivante :

Des sommets du Mont 
Tsukuba coule la
Minanogawa
Comme ses eaux, mon amour va
En s'approfondissant.



Index en romaji : tsukuba ne no mine yori otsuru minano gawa koi zo tsumorite fuchi ti nari nuru

Aucun commentaire: