jeudi 11 septembre 2014

Hyakunin isshu, poème n° 16 : 立ち別れ



L'auteur de ce poème, Ariwara no Yukihira (中納言行平, Chûnagon (conseiller) Yukihira) est le petit-fils de l'empereur Heizei et le frère du fameux Ariwara no Narihira, auteur du poème n°17. Ayant reçu l'ordre d'aller administrer la province d'Inaba (aujourd'hui Tottori-ken), Yukihira fait ses adieux à sa belle en lui disant, de manière subtile, qu'il ne l'oubliera pas. Ce tanka figure également dans le Kokinshû à la rubrique "Séparation" (n° 365).


立ち別れ
いなばの山の
峰に生ふる
まつとし聞かば
今帰り来む

(たちわかれ いなばのやまの みねにおうる まつとしきかば いまかえりこん)



立ち別れ : 立ち sert ici de préfixe (indiquant le mouvement) à 別れ, renyou-kei de 別る (別れる en langue moderne), se séparer ;
いなばの山の : les deux の marquent le complément de nom. いなばの山, c'est le Mont 山 Inaba いなば. Certains commentateurs n'y voient une montagne en particulier, mais plus largement "les montagnes de la province d'Inaba". いなば comporte aussi un jeu de mots 往なば (いなば, si je m'en vais) et le nom de la province ;
峰に生ふる : 峰, sommet, に marque le lieu ; 生ふる rentai-kei de おふ, pousser dru, qui détermine まつ (pin) au vers suivant ;
まつとし聞かば : voilà la seconde subtilité du poème, avec un jeu de mots sur まつ. Les まつ qui poussent dru au sommet de la montagne, ce sont donc les pins 松. Mais le verbe attendre, 待つ se prononce de la même façon. Le と est celui qui introduit le discours indirect, en relation 聞かば. 聞かば est composé de la mizen-kei de 聞く, entendre, apprendre que, et de la particule ば, pour faire un conditionnel. し est une particule emphatique. "Si j'entends que tu m'attends..."
今帰り来む : 今 maintenant, avec ici le sens d'immédiatement ; 帰り来む associe la mizen-kei 帰り来 (revenir, rentrer chez soi) et la particule む qui exprime ici la volonté. 

Voici la traduction que je vous propose, en essayant de rendre au mieux les différents jeux de mots :

Loin de toi je pars
mais si les pins qui croissent
au Mont Inaba
me soufflent que tu m'attends, 
aussitôt je reviendrai.

5 commentaires:

Bahlskra Chiyo a dit…

Tout d'abord bonjour à toi Lili, alors voila je post ce commentaire ici car je ne savais pas trop où le mettre et je n'ai pas trouver de quel façon te contacter, donc désolé si c'est vraiment pas le bon endroit.

Je viens vers toi pour chercher des conseils un peu plus "personnalisé", j'ai lu beaucoup d'articles de ton site et j'ai réussi à faire une petite synthèse du tout, mais il reste des choses sur lequels j'aimerais tes conseils.

J'ai 18 ans et j'ai décider il y a peu de me lancer dans l'apprentissage de la langue japonaise. Je baigne depuis 4 ans dans les animés et les jeux vidéos japonais, donc j'ai quelques connaissances oral, mais vraiment rien à l'écrit.

J'ai déjà demander des conseils à une autre personne qui m'a conseillé quelques ouvrages :
- Le japonais sans peine - méthode assimil - grammaire & kanjis (2 livres)
- Parlons japonais - éditions PUG - grammaire
- Kanjis & Kana - Librairie d'Amérique et d'Orient Adrien Maisonneuve - kanjis
- Kanzen master Japanese Language Profeciency Test N1 N2 - 3A Network - grammaire & kanjis (attention! niveau très avancé + entièrement en japonais)
- Kanji handbook - éditions ALC - kanjis (attention! niveau très avancé + entièrement en japonais)
Et je me demandais si toi-même tu avais quelques ouvrages, où méthodes d'apprentissage à me conseillé.

Sachant que je n'ai malheureusement pas la possibilité de suivre des cours, donc est-ce que ce sera pénalisant ? Où bien est-ce possible d'apprendre le japonais en étant autodidacte ?

Lili a dit…

Il est bien sûr possible d'apprendre le japonais en autodidacte, puisque c'est ce que je fais depuis des années, et ce que beaucoup d'autres font aussi. Ne pas prendre de cours n'est pas pénalisant, sauf si tu ne sais pas d'auto-discipliner et t'orienter seul. Il y a des personnes qui ont besoin d'un cadre et de contraintes extérieures (cours, devoirs, examens) pour apprendre, d'autres qui savent créer leur propre cadre et leur propre discipline. Le tout est de savoir à quelle catégorie on appartient pour choisir la meilleure voie. Il faut donc se connaître.

Si tu vas dans la rubrique "Méthodes et manuels" de mon blog, tu trouveras des recommandations de manuels (regarde les articles les plus anciens de cette catégorie). La liste que tu me donnes est assez disparate. Personnellement, je n'aime pas la méthode Assimil, que je trouve superficielle (pas d'explications de grammaire) et sans grand intérêt. Je pense par ailleurs qu'il est inutile, voire contre-productif, quand on débute, d'utiliser des livres entièrement en japonais. Tu ne pourras pas les comprendre, ou seulement au prix d'un effort démesuré et donc décourageant. Et pourquoi diable utiliser des Kanzen Master des niveaux N1 et N2, les deux niveaux les plus difficiles du JLPT ?? Si tu veux utiliser des Kanzen Master, qui sont de bons ouvrages, commence par le commencement, c'est-à-dire N5, N4, puis N3, etc... Il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs. Donc, dans cette liste, je ne sauve que Parlons japonais et Kanjis et Kana. Et encore...

Je te recommande plutôt d'utiliser Minna no nihongo, éventuellement complété par un Kanzen Master adapté à ton niveau. Pour les kanjis, je pense qu'un livre de type Basic Kanji Book est plus utile que le Kanji et Kana. Mais à mes yeux, c'est surtout l'utilisation d'Anki qui te permettra de bien retenir les kanji.

Enfin, avant tout chose, assure-toi de bien connaitre les kana !

J'espère avoir répondu à tes questions. N'hésite pas à en poser d'autres au besoin.

Bahlskra Chiyo a dit…

Oh, je m'attendais pas à une réponse si rapide ! Je me suis renseigner ces 50 dernières minutes sur différents sites/forums et il semblerait que Minna no Nihongo soit le manuel que la plupart des étudiants en japonais utilise, il paraîtrait qu'il soit assez difficile à comprendre sans l'aide d'une personne extérieur, tu en pense quoi ? En dehors de ça, j'ai fais des recherches mais je n'ai pas trouver de version française du manuel, j'ai bien trouver des annonces sur Amazon mais ce n'est très clair... Un site à me recommander pour les trouvés ?

Je réfléchie également à quel livre prendre ce mois-ci (je n'ai que 50 euros de budget par mois), donc la encore ton avis m'aiderait grandement.

Lili a dit…

Minna no nihongo ne me paraît pas beaucoup plus difficile à comprendre que Parlons japonais (que tu peux utiliser aussi). Evidemment, ça demande un petit effort. Si tu t'orientes vers Minna no nihongo, il te faut le livre principal (Honsatsu : http://www.junku.fr/fr/detail.php?id=26012), plus le livre des corrigés et traductions (http://www.junku.fr/fr/detail.php?id=28590) Cherche sur le Bon coin et sur Price minister. Attention, la 2e édition est avec CD, la première ne l'est pas. Si tu achètes d'occas, tu trouveras plus facilement la première, à charge pour toi de récupérer les enregistrements autrement. En fouinant un peu sur internet, tu devrais y arriver sans problème. Tu peux même trouver les livres en téléchargement (avec trad anglaise). Illégalement bien sûr. Ce n'est donc pas ce que je te recommande, mais ça existe...

Enfin, si tu veux te simplifier la vie en restant dans ton budget, prends Parlons Japonais (tu peux sans doute le trouver d'occas aussi).

Bahlskra Chiyo a dit…

Coucou, voila je reviens vers toi pour te donner 2-3 infos (au cas où cela t'intéresse, même si j'en doute :/), j'ai suivi tes conseils et je me suis procuré le Minna no Nihongo en version traduite : http://www.amazon.fr/gp/product/4883191338/ref=oh_aui_detailpage_o00_s00?ie=UTF8&psc=1

Et j'ai également trouver ce site qui m'a l'air pas trop mal du tout : http://www.crapulescorp.net/japonais/index.php5

Ainsi que ce livre qui d'après les renseignements que j'ai pu trouver un peu partout m'a l'air pas trop mal pour débuter les kanjis : http://www.amazon.fr/gp/product/2729873198/ref=ox_sc_act_title_1?ie=UTF8&psc=1&smid=A1X6FK5RDHNB96

Je sais que c'est pas forcement pertinent, mais j'ai envie de me faire un bon chemin pour l'apprentissage, sans pépin, ni mauvaise surprise